29/09/2006

L' OBERSTURMFÜHRER BENOÎT XVI

Comme ses prédécesseurs Benoît II et Benoît XV qui ont privilégié l'épée à la crosse ou à la croix, Benoît XVI se sent l'âme d'un combattant. Compte tenu de sa formation paramilitaire dans les Jeunesses hitlériennes, cette propension n'a rien d'étonnant. Vite oublié l'oecuménisme, il prend la tête d'une nouvelle croisade et s'en va guerroyer à travers le monde pour imposer la suprématie de la seule vraie religion, à ses yeux de pape, la religion catholique romaine.

Il a commencé par faire sèchement comprendre aux Protestants , qu'ils étaient dans l'erreur, avant de se lancer, dans une attaque frontale, contre les Musulmans. Quels seront les prochains infidèles à se trouver dans son collimateur ? Son dieu et lui seul le savent. Mais qu'il fasse gaffe, s'il se met à combattre l'Eglise Evangélique, chère à G .W.BUSH junior, il risque d'apparaître prochainement sur la liste des terroristes dont la tête est mise à prix. Quant au Vatican, il se pourrait qu'il figure parmi les organisations criminelles.

 Ce serait marrant de voir sur les affiches, la tête de Joseph RATZINGER à côté de celle de BEN LADEN. Lequel des deux aurait la cote auprès des bookmakers à la bourse de New-York ?

Enfin, cette évolution des évènements me tranquillise et me satisfait. En effet, ces dernières années, des politologues avertis ainsi que des historiens spécialistes des religions, prédisaient une alliance de toutes les Eglises, en vue de batailler contre la laïcité. Des S.O.S. et des appels angoissés venus des quatre coins de la planète, semblaient confirmer ces inquiétantes prévisions.De nombreux laïcs de par le monde, étaient surveillés, identifiés, poursuivis, persécutés voire assassinés. Des mails d'amis désespérés nous parvenaient quotidiennement (voir le dossier complet diffusé dans le Journal du Mardi,  en juin dernier).

 La déclaration de guerre de Benoît XVI contre les églises hérétiques, schismatiques et relapses, sans compter les nombreuses autres sectes, change la donne et nous laisse un peu de répit. Plus le temps passe, plus la Science progresse, plus les hommes deviennent érudits et réfléchissent ....et plus les religions reculent, perdent de leur influence et de leur importance. 

Ce n'est pas moi le mécréant qui vais m'en plaindre.

 

20:37 Écrit par Lucien dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Cool... "plus la science progresse, plus les hommes deviennent érudits etr réfléchissent"...
Ce n'est pas le fait, malheureusement... les religions ne disparaissent pas, d'autres naissent et le danger, aujourd'hui, c'est que bien des gens se construisent une religion "à la carte" avec tous les dangers d'intolérance, de déviance intellectuelle et morale que cela comporte...
Quant aux hommes qui réfléchissent... ils le font, sans doute, mais je n'ai pas l'impression qu'ils deviennent meilleurs..
Les SS n'étaient pas du tout religieux; ils ont utilisé la science pour concrétiser leurs desseins. Ce n'est pas un progrès !
Je n'ai pas une sympathie particulière pour le Pape, mais le taxer d'obersturmführer est facile, il avait seize ans à l'époque où être membre des Hitlerjugend était obligatoire. L'Islam, dont il a (si, mal) parlé est une relgion, qu'on le veuille ou non, qui a le vent en poupe... malgré les progrès de la science...

Écrit par : mitso | 30/09/2006

Les commentaires sont fermés.