22/02/2008

INEGALITE SOCIALE A L'ECOLE.

Je suis entièrement d'accord avec l'analyse faite à ce sujet, dans la CARTE BLANCHE, de Mr. Nico HIRTT (Le Soir du jeudi 21/2).

Madame Bertieaux a fait son cinéma comme d'habitude, se montrant particulièrement scandalisée par les questions posées dans les tests internationaux PISA, destinés à expliquer les raisons sociales et familiales qui peuvent éventuellement influencer positivement ou négativement, les résultats scolaires des écoliers et , dans une moindre mesure, ceux des étudiants. Rien de plus normal si l'on veut remédier aux déficits scolaires des jeunes issus de milieux déshérités.

Je souligne en passant, que dans ce domaine, les Internats jouent un rôle non négligeable en soustrayant ces jeunes de ces ghettos culturellement défavorisés, en leur apportant la thérapie la plus adéquate, en leur permettant de récupérer leur handicap afin de poursuivre des études supérieures, voire universitaires. Je peux, , dans ce domaine, illustrer mon propos par de nombreux exemples particulièrement interpellants.

Madame Bertieaux qui ne se soucie guère de l'évolution culturelle des enfants de milieux défavorisés, a touvé, dans ce contexte, l'occasion de croiser le fer avec sa collègue socialiste Maria ARENA.  Par ignorance ou pour des raisons politiques, elle désirait s'en prendre , à la Ministre Présidente, croyant très probablement qu'elle était l'initiatrice de ce questionnaire. Cette passe d'armes s'avère être un coup d'épée dans l'eau. Un règlement de compte, un de plus, dans la guerre qui oppose MR et PS , conflit qui tourne au ridicule, mais qui a le don d'exaspérer la population.

D'autre part, la Ministre-Présidente, n'a pas pu cacher qu'elle ignorait le contenu de ces questionnaires ce qui est inadmissible pour une Ministre responsable de l'Enseignement....une bourde de plus à son actif. Son attitude laisse supposer qu'elle méconnaissait le noeud du problème et les raisons sociale et scolaire de cette évaluation. Elle trouva donc cette question inopprtune et s'empressa de rectifier le tir auprès de son administration, interloquée comme il se doit.

Voilà comment une Ministre Socialiste réagit quand il s'agit de trouver les solutions les plus judicieuses  pour venir en aide aux enfants les plus démunis. Bravo !

Comme Leterme, Maria ARENA, ne cesse de gaffer et de prouver, une fois de plus, qu'elle n'est pas à sa place. Précisément, en ce qui la concerne, je cite ce qu'en dit Nico HIRTT:"Après les reculades sur les distributeurs de Coca et sur les bassins scolaires, voilà une nouvelle preuve d'un grave déficit de courage politique et de capacité à communiquer de manière claire et offensive sur des questions essentielles. Ah! Comme les grands et généreux principes sont fragiles en regard des impératifs d'une carrière politique!".  Ce n'est guère flatteur mais ça traduit bien l'image de l'intéressée.

A cela, j'ajouterai que les violences s'aggravent et deviennent notre lot quotidien. Le manque de respect à l'égard des personnes et des biens, les agressions verbales et physiques sont en constante augmentation. Les incivilités, le manque de savoir-vivre, de courtoisie et de fair-play ne se comptent plus et la Ministre responsable , reste de marbre et s'obstine à ne pas vouloir restaurer l'obligation des cours d'éducation et de civisme à l'école primaire. C'est une faute grave, irresponsable et lourde de conséquences. Compte tenu de la gravité de la situation, ces cours devraient être obligatoires dans le secondaire et sanctionnés par des épreuves, au même titre que les autres disciplines.

Son attitude est-elle motivée pour des raisons idéologiques, par facilité ou par souci de s'attirer les bonnes grâces des enseignants majoritairement hostiles ....Quoiqu'il en soit, elle prend un risque énorme de perdre toute crédibilité. Son indifférence et sa passivité dans ce domaine, face à cette  situation qui se dégrade de jour en jour, exaspèrent la population et les fonctionnaires qui sont responsables de la sécurité.

Ce qui est grave, c'est que ceux qui nous gouvernent ont la prétention de détenir seuls, la Vérité. Ils décident comme bon leur semble....la contestation n'est pas de mise....le mandat qu'ils détiennent du Peuple, leur confère automatiquement, la science infuse et l'infaillibilité papale. Du moins, ils en sont persuadés.

Voilà comment ils conçoivent la Démocratie....pour le meilleur mais  hélas aussi , pour le PIRE.

16:17 Écrit par Lucien dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.