24/02/2008

L'Ombre d'une escroquerie (LE SOIR du 23/24 2)

La goujaterie dont est victime Marie-Claire HOUARD me rappelle étrangement les proverbes que me répétait mon Père, qui était aussi mon Maître, chaque fois que l'occasion se présentait.

"Pour vivre heureux, vivons cachés"., "On n'est jamais noirci que par un noir chaudron"., "Que celui qui n'a jamais péché, jette la première pierre".," Si tu ne veux pas être jugé, ne juge pas les autres".

Oui, mon Père était un sage et un honnête homme. Il m'enseignait aussi que lorsque j'étais amené à statuer sur le comportement d'une personne, je devais toujours me poser la question de savoir: "Si j'avais été à sa place, dans les mêmes circonstances, qu'aurais-je fait ?". Il me disait aussi:"Pour évaluer la valeur d'un individu, tu dois tenir compte de ses défauts et de ses qualités. Si les deuxièmes l'emportent sur les premiers,  c'est quelqu'un de bien".

Mon propos, n'est donc pas ici, de m'étendre sur la faiblesse accidentelle d'une pauvre femme abandonnée, acculée, désespérée et aux abois. Je veux tout spécialement, dans ce texte, stigmatiser la dénonciation ignoble et abjecte, d'un corbeau jaloux du succès de Marie-Claire HOUARD, dans la campagne courageuse (si même je ne la rejoins pas dans son combat) qu'elle a entreprise pour maintenir l'Unité de la Nation.

Je veux également, par la même occasion, dénoncer l'attitude peu honorable de la presse qui relaie et se fait l'écho de telles bassesses.

Dans la situation déplorable que nous connaissons sur les plans de l'éducation et du civisme, les médias ont largement leur part de responsabilités. Pourquoi, à longueur de page, nous relater, avec force détails, les violences quotidiennes, les agressions, les dégradations, les incendies, les viols collectifs.....de ces petits voyoux en mal de reconnaissance dans leur milieu? La publicité gratuite que vous leur faites, pour des raisons commerciales et pour des objectifs précis que je connais, est un très mauvais service que vous rendez aux autorités chargées de la sécurité et de l'éducation de notre jeunesse.

Je terminerai enfin par cet autre proverbe:"On voit la paille dans l'oeil de son voisin, on ignore la poutre qui est dans le sien".

J'aimerais connaître ces âmes viles qui ont jeté en pâture, sur la place publique, la réputation de Marie-Claire. Ceux qui agissent de cette façon, sont bien souvent des personnages peu reluisants, souvent à la limite de la délinquence et qui ont tout intérêt, à détourner les regards dans une autre direction que la leur.

21:22 Écrit par Lucien dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

23/02/2008

Le DHKP-C en cassation.

Lu dans LE SOIR du 22 février: " Le parquet fédéral a introduit un pourvoi en cassation contre l'arrêt de la cour d'appel qui avait acquité, le 7 février, des membres du groupe d'extrême gauche turque DHKP-C de terrorisme.".

QUESTION:  Si le DHKP-C est d'extême gauche, le parquet fédéral ne serait-il pas d'extrême droite , pour ne pas dire plus ?

09:35 Écrit par Lucien dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

22/02/2008

INEGALITE SOCIALE A L'ECOLE.

Je suis entièrement d'accord avec l'analyse faite à ce sujet, dans la CARTE BLANCHE, de Mr. Nico HIRTT (Le Soir du jeudi 21/2).

Madame Bertieaux a fait son cinéma comme d'habitude, se montrant particulièrement scandalisée par les questions posées dans les tests internationaux PISA, destinés à expliquer les raisons sociales et familiales qui peuvent éventuellement influencer positivement ou négativement, les résultats scolaires des écoliers et , dans une moindre mesure, ceux des étudiants. Rien de plus normal si l'on veut remédier aux déficits scolaires des jeunes issus de milieux déshérités.

Je souligne en passant, que dans ce domaine, les Internats jouent un rôle non négligeable en soustrayant ces jeunes de ces ghettos culturellement défavorisés, en leur apportant la thérapie la plus adéquate, en leur permettant de récupérer leur handicap afin de poursuivre des études supérieures, voire universitaires. Je peux, , dans ce domaine, illustrer mon propos par de nombreux exemples particulièrement interpellants.

Madame Bertieaux qui ne se soucie guère de l'évolution culturelle des enfants de milieux défavorisés, a touvé, dans ce contexte, l'occasion de croiser le fer avec sa collègue socialiste Maria ARENA.  Par ignorance ou pour des raisons politiques, elle désirait s'en prendre , à la Ministre Présidente, croyant très probablement qu'elle était l'initiatrice de ce questionnaire. Cette passe d'armes s'avère être un coup d'épée dans l'eau. Un règlement de compte, un de plus, dans la guerre qui oppose MR et PS , conflit qui tourne au ridicule, mais qui a le don d'exaspérer la population.

D'autre part, la Ministre-Présidente, n'a pas pu cacher qu'elle ignorait le contenu de ces questionnaires ce qui est inadmissible pour une Ministre responsable de l'Enseignement....une bourde de plus à son actif. Son attitude laisse supposer qu'elle méconnaissait le noeud du problème et les raisons sociale et scolaire de cette évaluation. Elle trouva donc cette question inopprtune et s'empressa de rectifier le tir auprès de son administration, interloquée comme il se doit.

Voilà comment une Ministre Socialiste réagit quand il s'agit de trouver les solutions les plus judicieuses  pour venir en aide aux enfants les plus démunis. Bravo !

Comme Leterme, Maria ARENA, ne cesse de gaffer et de prouver, une fois de plus, qu'elle n'est pas à sa place. Précisément, en ce qui la concerne, je cite ce qu'en dit Nico HIRTT:"Après les reculades sur les distributeurs de Coca et sur les bassins scolaires, voilà une nouvelle preuve d'un grave déficit de courage politique et de capacité à communiquer de manière claire et offensive sur des questions essentielles. Ah! Comme les grands et généreux principes sont fragiles en regard des impératifs d'une carrière politique!".  Ce n'est guère flatteur mais ça traduit bien l'image de l'intéressée.

A cela, j'ajouterai que les violences s'aggravent et deviennent notre lot quotidien. Le manque de respect à l'égard des personnes et des biens, les agressions verbales et physiques sont en constante augmentation. Les incivilités, le manque de savoir-vivre, de courtoisie et de fair-play ne se comptent plus et la Ministre responsable , reste de marbre et s'obstine à ne pas vouloir restaurer l'obligation des cours d'éducation et de civisme à l'école primaire. C'est une faute grave, irresponsable et lourde de conséquences. Compte tenu de la gravité de la situation, ces cours devraient être obligatoires dans le secondaire et sanctionnés par des épreuves, au même titre que les autres disciplines.

Son attitude est-elle motivée pour des raisons idéologiques, par facilité ou par souci de s'attirer les bonnes grâces des enseignants majoritairement hostiles ....Quoiqu'il en soit, elle prend un risque énorme de perdre toute crédibilité. Son indifférence et sa passivité dans ce domaine, face à cette  situation qui se dégrade de jour en jour, exaspèrent la population et les fonctionnaires qui sont responsables de la sécurité.

Ce qui est grave, c'est que ceux qui nous gouvernent ont la prétention de détenir seuls, la Vérité. Ils décident comme bon leur semble....la contestation n'est pas de mise....le mandat qu'ils détiennent du Peuple, leur confère automatiquement, la science infuse et l'infaillibilité papale. Du moins, ils en sont persuadés.

Voilà comment ils conçoivent la Démocratie....pour le meilleur mais  hélas aussi , pour le PIRE.

16:17 Écrit par Lucien dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

21/02/2008

Ne me parlez plus jamais de la SHOAH(suite)

Et puisque nous y sommes, parlons un peu du Travail de Mémoire. Ce dernier devrait être, avant toute chose, une réflexion sur soi-même, au plus profond de notre conscience, dans le respect des victimes, de toutes les victimes (pas uniquement des juives), une méditation contre la barbarie, mais alors contre toutes les barbaries et pas seulement celles commises par les nazis.

Ce Travail de Mémoire réclame énormément de retenue et de dignité,il impose le silence qu'exigent les vraies peines, les regrets sincères, les nombreuses interrogations restées sans réponse sur les crimes des Hommes, de ceux qui les commettent mais aussi de ceux qui les provoquent.

Anne FRANK déclarait avant de s'éteindre à Bergen-Belsen;"Malgré tout, je fais confiance aux Hommes.".Si c'est vrai qu'elle a clamé ce dernier message ou si on le lui a fait dire à titre posthume, que penserait-elle des crimes de guerre commis par Tsahal au Sud Liban ?Pourrait-elle encore accorder sa confiance aux enfants de ses Frères ?

Les cérémonies qui rappellent la libération des camps doivent être décentes et discrètes à l'image de celles qui commémorent l'Armistice du 11 Novembre 1918 ou la fin de la deuxième guerre mondiale, le 8 mai 45. Loin de cette retenue, les manifestations en souvenir de la Shoah, se transforment hélas, en une vaste et obscène opération commerciale. "Shoah business" avouait avec raison, le professeur Francis BALACE, l'éminent historien de l'Université de Liège.

Dans les semaines, voire les mois qui précèdent cet évènement, le marché du livre et de l'audio-visuel, est inondé, saturé de nouveaux livres, de témoignages, d'illustrés , de nouvelles aventures vraies ou imaginées pour l'occasion, de bandes dessinées, de films, téléfilms....bref, une vraie mine d'or. C'est l'occasion rêvée de se faire du pognon sur les cendres de ces malheureux disparus. C'est une aubaine pour réaliser de plantureuses affaires , en profitant de la curiosité malsaine de quelques Draculas en manque de sensations sanguinolentes et avides de se délecter des derniers spasmes, des ultimes convulsions, de l'extrême agonie et du crépitement des fours.

Ne vous étonnez pas de voir présenter aux étalages des marchands de souvenirs, des Tshirts, bonnets, écharpes.....couleurs fluo, au nom de la SHOAH. Après tout, les affaires sont les affaires et la mode aidant, le Travail de Mémoire, sera parfaitement assuré dans la durée et dans la quantité, compte tenu des clients potentiels sensibilisés par l'opération. Comme les drapeaux flamingants, on les retrouvera partout....sur les plages, dans les stades, sur les routes du Tour, sur les circuits automobiles,dans les concerts rock... C'est le succès total....la réussite assurée pour la Mémoire comme pour le portefeuille.

Je suis assez provocant j'en conviens. Mais quand des êtres humains sont capables de raser des quartiers entiers, de massacrer, sans aucun état d'âme, des centaines d'innocentes victimes civiles, de ruiner l'économie d'un pays souverain et ce, pour trois soldats prisonniers alors que des milliers de Palestiens (enfants et adolescents compris), croupissent dans des geôles infâmes, privés des soins élémentaires d'hygiène et de santé, ces mêmes individus ne méritent pas que l'on fasse preuve de mansuétude à leur égard.

Trop....c'est trop. Je n'ai plus aucun respect pour un peuple fut-il le Peuple Elu, quand il approuve à plus de 90%, le carnage effectué par Tsahal, au Sud Liban et dans la bande de Gaza, quand ses représentants de la Diaspora se permettent de contester notre Ministre de la Défense, lorsque ce dernier demande de faire cesser le bruit des armes.

P-S: Dans les années 3O, un triste sire dont je tairai le nom, défendait l'idée selon laquelle, le Capitalisme américain et le Sionisme international complotaient pour devenir les maîtres du Monde. Depuis quelques dizaines d'années, l'actualité  semble lui donner raison......

Ce texte a fait l'objet d'une plainte contre moi , auprès de la Communauté française.

23:30 Écrit par Lucien dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

20/02/2008

Ne me parlez plus jamais de la SHOAH

Après plusieurs séjours dans les Territoires Occupés de Palestine, y avoir observé les comportements odieux et criminels des soldats de Tsahal à l'égard de la population palestinienne, je ne supporte plus d'entendre parler de la SHOAH.

Depuis mon retour de Cisjordanie et de Gaza, la Shoah a, pour moi, une toute autre signification. La poursuite de cette occupation illégale, la politique coloniale brutale qui y est pratiquée, ne font qu'amplifier mon sentiment hostile à l'égard de cet épisode tragique de la dernière guerre.

Après tout le ramdam médiatique auquel nous avons droit, chaque année,durant les semaines qui précèdent la date anniversaire de la Libération des camps, il faudrait être atteint sévèrement de la maladie d'alzheimer , pour ne pas nous souvenir.

NON, NE ME PARLEZ PLUS JAMAIS DE LA SHOAH.

Pour moi, la Shoah, c'est la bonne excuse, le blanc-seing qui vous permet d'humilier, d'avilir, de torturer, d'affamer, d'assassiner, d'anéantir et de planifier un nouveau génocide.

La Shoah, c'est se croire issu d'une race supérieure ,le Peuple Elu, autorisée de persécuter et d'humilier les sous-hommes que sont à leurs yeux, les Arabes et les traiter comme du vulgaire bétail.

La Shoah, c'est la garantie de l'impunité . Trop de pays de l'Union Europé-enne sont encore prisonniers du complexe de l'holocauste et paralysent la politique de l'Europe, au Moyen-Orient.

La Shoah, n'en déplaise aux philosophes Elie Wiesel et B-H Lévy, c'est Sabra, Châtila, Jénine, Beit-Hanoun, Raffah....autant de localités martyres à l'image d'Oradour en France et de Lidice en Tchéquie.

La Shoah, c'est le péché payé avant qu'il ne soit commis, c'est l'expiation libératrice, annonciatrice d'excès et de crimes à venir.

La Shoah, c'est la disparition lente mais irrémédiable du Peuple palestinien....:un GENOCIDE camouflé.

La Shoah, travail de Mémoire....non merci...y en a marre! Cela fait 60 ans, qu'on nous  rabâche les oreilles  et qu'on nous aveugle à grands renforts d'émissions spéciales à la radio et à la télé...six millions de Juifs massacrés...Ce n'est pas rien, mais c'est peu par rapport aux vingt millions de Slaves ,exterminés pour des raisons raciales et dont on ne parle jamais. Pourquoi deux poids, deux mesures?

Ne serait-il pas temps aussi, de nous expliquer et de nous souvenir du génocide particulièrement cruel des Indiens d'Amérique du Nord, histoire de rappeler aux Yankees, amis privilégiés des Israéliens, qu'ils nettoient leurs merdes avant de prêcher la morale aux autres.

21:47 Écrit par Lucien dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

10/02/2008

L'Affaire Bahar

Depuis l'arrestation de B.KIMYONGUR, je savais, grâce aux confidences à peine voilées d'un ami proche, que mon Camarade était victime d'un vaste complot destiné à le livrer, pieds et poings liés, aux autorités turques....une réédition de l'affaire BEN BARKA.

Je m'en étais ouvert à mon ami, lors d'une visite à la prison de Bruges, mais naïvement, il n'imaginait pas cela possible.

Le commissaire R.Salm, détaché au Cabinet de la Ministre de la Justice, m'a démenti ce "commèrage" mais je l'ai senti mal à l'aise, comme s'il était interloqué par mon propos.

A l'époque, j'avais écrit au Président Di Rupo pour l'informer que ce scandale était de loin, plus grave que les affaires de la Carolo et que cela créait un vrai malaise chez les militants. Le Président a répondu à ma missive, se gardant bien de soulever ce problème.

Aujourd'hui, ce que l'on désirait ,hier, faire passer pour une rumeur, se vérifie au grand jour, être une sordide réalité (Le Soir du 21 janvier).

C'est criminel de mettre en péril la vie d'un jeune compatriote pour, avouons-le, laver l'humiliation subie par la fuite de notre Cde. Fehryie ERDAL et pour s'assurer le plein des voix turques, lors des élections communales de Schaerbeek. Evidemment, bien d'autres personnalités du Gouvernement , comme le Ministre de l'Intérieur, P.Dewaele, et la Présidente Du Sénat, étaient complices de cet affreux marchandage.

Aujourd'hui, le Ministre de l'Intérieur en remet une couche, en faisant d'inacceptables pressions sur les magistrats chargés du nouveau procès du DHKP-C, à la veille de rendre leur verdict. Non, Monsieur Dewaele, le DHKP-C n'est pas une organisation terroriste. Elle se bat, au contraire, contre un état qui fait régner la terreur, un état autoritaire et policier qui ne respecte pas les Droits de l'Homme, qui persécute ses minorités, qui pratique la torture et qui finalement , à vos yeux brouillés, ne possède qu'une qualité: être l'alliée incontitionnelle des Etats-Unis.

Comment les Américains s'arrogent-ils le droit de juger si telle ou telle organisation est terroriste ou pas, si tel ou tel pays est un Etat voyou...? Ils sèment la terreur, la mort et la désolation à travers le monde, sous le prétexte fallacieux de démocratiser la planète, ils font tomber des gouvernements démocratiquement élus et on ne compte plus le nombre d'assassinats, de disparitions suspectes, d'attentats....oeuvres criminelles des sbires de la CIA.

Le problème de la Communauté kurde partagée injustement par les puissances coloniales de l'époque, entre l'Iran, l'Irak et la Turquie, fait honte aux Démocraties occidentales.

Quoi qu'il en soit,l'HOMME RESTERA TOUJOURS UN LOUP POUR L'HOMME. On croirait que la cruauté est l'apanage des primaires, des médiocres, des complexés, mais on constate, avec effroi, que plus on s'élève dans la hiérarchie sociale,plus la bête est  féroce et avide de sang pour atteindre ses objectifs: LE POUVOIR ET L'ARGENT.

 

 

16:35 Écrit par Lucien dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |