26/11/2010

Titre de la note

Lettre ouverte à Mgr Léonard.

Objet: EGLISE CATHOLIQUE.....SOURCE DE VIE.

Le vingtième anniversaire du vote de la loi dépénalisant l'avortement vous donne l'occasion, une nouvelle fois, de vous mettre en évidence et de flatter votre égo.

Dans toute démocratie, comme tout citoyen, je vous reconnais le droit et la liberté de vous exprimer sur la politique gouvernementale, de critiquer et de contester les lois. Ce que je ne puis admettre, c'est qu'en votre qualité de grand ayatollah de l'Eglise catholique de Belgique, vous manipuliez les consciences de vos fidèles, que vous les intoxiquiez de contrevérités et que vous les incitiez à la révolte.

Donnez la vie est une chose, la respecter en est une autre.

Dans un cas comme dans l'autre, l'église catholique n'a vraiment pas de leçon de morale à donner, ni à s'ériger en ardent et unique apologiste de la VIE.

Voyez-vous, Monsiieur Léonard, quand on se permet, au nom de votre Dieu et de vos valeurs, de stigmatiser les comportements d'autrui, il faut être soi-même, j'entends par là, votre Eglise et ceux qui la représentent, exemplaires, irréprochables et à l'abri de tout reproche, si vous ne souhaitez pas que le boomerang vous revienne en pleine tronche.

Vous admettrez, si vous êtes de bonne foi, que vous êtes loin du compte.

Analysons les deux cas: Eglise catholique, source de vie.

C'est vrai que vos prêtes missionnaires n'ont pas attendu les recommandations des mouvements "pro-vie" pour la donner à des milliers de bâtards, en violant, à coeur joie, les indigènes des pays colonisés. En cequi concerne la qualité de leur existence, on s'est empressé de les arracher à leur famille pour les confier secrètement à des pensionnats catholiques au Canada. Ce scandale ignoble s'est prolongé jusqu'aux années 60, c-à-dire HIER. Et c'est vous qui parlez de la qualité et du respect de la vie....avouez que vous êtes gonflé....

Dans le même ordre d'idée, des prêtes en manque, pour éviter d'être contaminés par le Sida, se sont rendus dans des couvents de nonnes, réserves protégées et aseptisées, pour solliciter ces religieuses, au nom de la charité chrétienne, de satisfaire leurs besoins sexuels. Ces pauvres filles, pour des raisons diverses, pour accumuler des indulgences je suppose, ont, je l'espère, connu grâce au Saint-Esprit, les plaisirs charnels. Ce qui est grave, c'est que les religieuses qui se sont retrouvées enceintes ont été exclues de leur Communauté, avec leur rejeton et vouées aux gémonies. Quant aux prêtres pécheurs, ils furent simplement sermonnés et priés de ne plus recom-mencer (souhaits pieux). A ce sujet, il faut relever que votre Eglise est encore très macho et que.... vous n'avez toujours pas pardonné à Eve d'avoir croqué la pomme.

Quant au respect de la vie? Jamais une religion n'a été plus cruelle et moins respectueuse de la VIE que l'Eglise Catholique. Remontons, si vous le voulez bien, la ligne du temps, des croisades jusqu'aux scandales qui, aujourd'hui, secouent durement votre institution. Grâce à votre dogme, à vos valeurs, à vos ambitions temporelles plus que spirituelles, le catholicisme s'est illustré, partout dans le monde, par une succession de crimes atroces et de comportements inqualifiables. Je me contenterai de citer quelques exemples parmi tant d'autres, pour illustrer mes affirmations: les Croisades, la guerre sainte contre les Cathares (Tuez les tous, Dieu reconnaîtra les siens), la découverte du nouveau monde et le génocide des Indiens d'Amérique où vos prédécesseurs précédaient les troupes, la croix dans une main et l'épée dans l'autre, la Saint-Barthélemy, l'Inqui-sition, la participation du clergé dans la guerre d'Espagne, Mgr Tiso bénissant les jeunes Slovaques allant se battre sur le front russe (il faut dire que vous sélectionnez vos victimes), le silence com- plice de Pie XII face à la shoah, la protection des criminels nazis et des tueurs de REX, l'interven- tion intempestive de Jean-Paul II dans la guerre des Balkans....le silence des évêques américains contre la peine de mort alors que de nombreux innocents sont victimes d'erreurs judiciaires, le black-out inqualifiable de la hiérarchie de l'Eglise et du Vatican en ce qui concerne les prêtres et les évêques pédophiles. Grâce aux déclarations des victimes l'Eglise a bien été obligée de sortir très discrètement de son mutisme....

C'est vrai qu'on ne peut pas s'attendre à des actes humanitaires et respectueux de la vie, d'un pape qui a fait ses classes aux jeunesses hitlériennes....Obligé me direz-vous.....Il y avait d'autres alter natives bien plus honorables....comme le mouvement de la" Rose Blanche" où de jeunes étudiants allemands tels que Hans et Sophie SCHOLL qui ont payé de leur vie, décapités à Berlin, pour s'être opposés au régime nazi.

Je pourrais continuer à l'infini.....la liste noire et morbide des crimes commis par l'Eglise catholique ...... mais à quoi cela servirait-il dans dire plus?

Je vous demande donc Monsieur Léonard, de vous montrer plus modeste, plus modéré dans vos attaques et vos diatribes. Faites votre examen de conscience et calmez vos troupes. Rien ne sert de mettre des enfants au monde si c'est pour les envoyer mourir inutilement sur les champs de mort, pour défendre quoi.....au nom de qui....vos valeurs judéo-chrétiennes? Superbes valeurs en effet.

Nous n'avons pas de leçon de morale à recevoir des adeptes d'une Eglise dont le passé sanguinaire habite encore toutes les mémoires.

Je vous prie de bien vouloir agréer.............

 

Cette lettre a été écrite le 7 avril. Un seul quotidien a accepté d'en faire paraître des extraits.

Mgr Léonard m'a répondu que je n'avais pas le sens des nuances mais n'a nullement contesté mes affirmations.

Lors de ma prochaine exposition de peintures, une de mes oeuvres sera intitulée"L'Opium des Peuples" .Toutes les religions se rejoignent dans ce qu'il y a de plus dangereux pour les êtres humains .Toutes, sans la moindre exception ont commis et sont encore responsables aujourd'hui, de crimes contre l'Humanité. Il y a des "Fous de Dieu" dans toutes les chapelles. J'y reviendrai en relatant les crimes commis  dans les Territoires occupés de Cisjordanie,  par les adeptes de la religion judaïque ainsi que des fidèles d'Allah aux Sahara Occidental (MahometVI rejoint le club des criminels de guerre).

15:06 Écrit par Lucien | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.