20/06/2011

Mes réflexions sur l'affaire DSK

Cette affaire est particulièrement troublante. Saura-t-on jamais ce qui s'est exactement passé dans lachambre"2806"                                               DSK est-il coupable? Compte tenu de ses faiblesses , de sa passion pour les jolies femmes, de ses antécédents et de ses libertinages, sa culpabilité est plausible mais ,à ce jour, rien n'est prouvé et DSK qui plaide non coupable, doit bénéficier de la présomption d'innocence. Il doit donc être traité comme tel. La façon dont la police américaine l'a présenté aux médias, menotté comme un dangereux criminel, est totalement inadmissible mais bien dans les moeurs américaines, qui date de l'époque des DALTONS. Une mise en scène ignoble qui a des relents de règlements de comptes entre deux cultures qui peinent encore à s'apprécier.

Deux éléments m'interpellent et posent question. Qu'a voulu dire DSK , à son épouse, quand il lui fait parvenir un message, l'informant de l'existence qu'un fait grave se serait produit......? Ne serait-ce pas, à mots voilés, un aveu de culpabilité? Ce qui m'inquiète également, c'est cette profonde amitié, inconnue jusqu'à ce jour, qui lie Sarkosy au chef de la police nex-yorkaise. A la veille des élections présidentielles, compte tenu du danger que présentait la candidature de DSK......Un piège n'aurait-il pas été vicieusement tendu à l'ancien directeur du FMI ? Et pourquoi pas ? Tous les ingrédients étaient réunis pour faire tomber DSK. Il est seul , perturbé et anxieux à la veille de rencontres importantes où des décisions graves pour l'Avenir de l'Europe et de l'Euro devront êtres prises, la tension est à son comble......C'est le moment propice pour l'aérer et le détendre. Sarkosy qui s'y connait dans le domaine, n'est pas sans ignorer le péché mignon de DSK, son appétit inassouvi pour les jeunes et jolies femmes et les appâts à l'Hôtel Sofitel ne manquent pas. Allez........

Est-ce vrai que cette jeune Guinéenne n'avait pas pour habitude, de travailler dans la suite 2806 ? Cette fille a-t-elle été manipulée ? Que lui a-t-on promis? Quelles sont les relations qu'entretient le chef de la police new-yorkaise avec le patron ou des reponsables du Sofitel? Des éclaircissements sont impératifs. Un complot serait excessivement grave.          

   Quoiqu'il en soit, si DSK est reconnu coupable, je ne lui jetterai  pas la première pierre pour cette relation sexuelle, qu'elle soit consentie ou non. Même en cas de violence, un ténor du barreau décrocherait l'acquittement en plaidant "la force irrésistible".

Sur le plan idéologique, je ne ferais pas preuve de la même mansuétude, je touve inqualifiable qu'un homme de son rang, le plus puissant au monde, détenteur des valeurs socialistes, agresse une pauvre fille, au plus bas de l'échelle sociale et africaine de surcroît. C'est indigne d'un homme de Gauche. Il mérite le BANNISSEMENT, à vie, du Parti Socialiste.





Mes impressions personnelles sur l'affaire DSK

A l'heure actuelle, compte tenu des éléments que je possède sur les deux personnes impliquées, la prudence me dicte la plus grande réserve et j'en suis arrivé, comme beaucoup je suppose, à me poser des questions.

16:55 Écrit par Lucien | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.